black Friday yellow Saturday

Ce matin à neuf heures devant le musée d'Orsay, on entendait les oiseaux, en solo.

Depuis combien de temps les riverains de cet axe emprunté par de nombreux automobilistes n’avaient-ils pas joui d’une paix géorgique ?

Le musée s’est rempli comme un œuf en quelques heures malgré les difficultés de circulation provoquées par la manifestation des gilets jaunes.

L’attrait de l’art, du génie peut l’emporter sur le pouvoir d’achat , et tous ces tracas.

En remontant la rue de Bellechasse, on découvre des initiales luxueuses sur les pierres de ce qui fut jusqu’à il y a un peu plus d’un an le secrétariat d’Etat à La Défense chargé des anciens combattants, anciennement abbaye des bernardines de Pentémont : YSL.

Un trio qui se présenta comme thaïlandais se prend en photos rue Oudinot entre deux barrages de CRS. Ils ne sont pas au courant du mouvement qui ébranle notre pays( est-ce du pipi de chat pour ces sujets de la junte ?).

Ils ne peuvent saisir le danger pour l’un d’eux d’arborer exactement le même jaune fluo qui fait office de foulard rouge pour certains mécontents.

Ils sont dans la mode qui se moque de la politique sauf lorsqu’il s’agit d’habiller nos dirigeants. Ils se moquent du temps qui ne se décline qu’en tendances..

Ô tempora, ô mores !




photos Gilles Serrand




0 vue
 

©2018 by les fioretti. Proudly created with Wix.com

Anna Serrand : anneserrand@wanadoo.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now